Contre le Racisme et l‘Exclusion – Manifestation
6 Avril 2013 14h Hamburg HBF

Le racisme du quoditien
Le racisme est continuellement présent en allemagne. Il n‘est pas uniquement le fait des (Neo)Nazis, mais il est ancré dans la societé, la politique, les médias et dans la science. Des amalgames discrimininants réduisent des gens à la possibilité de les utiliser (pour les exploiter) et amalgament l´Islam avec des phénomènes comme les „crimes d´honeur“ ou avec le terrorisme : deux examples de racisme culturel qui aide á construire un climat hostile. Cela conduit à la violence ouverte, aux incendis criminelles de Rostock-Lichtenhagen ou aux meurtres du NSU (Nationalsozialistischer Untergrund, frz: le mouvement clandestin du socialisme national).

Le racisme de l´État criminalise, marginalise et tue

Les lois speciales racistes présentent les demandeurs d´asile comme des humains de deuxième classe. Ils sont limité dans leur liberté de mouvement, ils sont obligés da vivre dans des camps, ils n´ont pas le droit de quitter les zones qui leur sont assignées (Residenzpflicht, frz.: le devoir du résidence), l´État repousse leur droit de travailler et massicote leur droit à la formation, aux prestations sociales, aux aides médicales etc. De plus, il y a la menace omniprésente et éreintant de la reconduite à la frontière et l´emprisonnement dans des centres de rétention.

Le droit d´asile dans la constitution?
Depuis vingt ans, du fait d‘une révision constitutionnelle, le droit d´asile est pour ainsi dire aboli en Allemagne. Un droit d‘asile est toujours présent pour les personnes qui ne demandent pas l‘asile depuis un „tiers pays sûr“, ce qui signifie depuis un autre pays européen. Du fait de la position géographique de l´Allemagne en Europe, ils ne peuvent entrer en allemagne qu‘en avion et ensuite demander l‘asile. L‘Allemagne ferme ses frontières aux réfugiés, au lieu de prendre ses responsabilités

Une Europe Fortresse
L´attaque contre les refugiès meme commence avant qu´ils ateinds l´Allemagne ou l´Europe:
depuis 1993 l´UE mène une guerre sans déclaration contre les réfugiers and les immigrés. D‘après le UNHCR, cette guerre a déjà causé la mort de près de 16 000 personnes. En 2011 plus de 2000 boat people ont perdu la vie en mer Méditerrannée, d‘après les chiffres officiels. L‘agence Européenne FRONTEX contrôle les frontières avec la coopération des militaires et des forces de police, ils installent d‘immence barrières, des moyens de surveillance technologiques, des centres de rétention et mènent continuellement des rafles. Ils refusent de venir en aide aux migrants en danger et montre que la politique du „laisser mourir“ est une stratégie officielle de l‘UE pour décourager les candidats à l‘immigration.
Mais la liberté de mouvement est un droit humain qui ne peut pas être enlevé.

L´utilité du rassisme pour le capitalisme

Pour les puissants de la politique et de l‘économie, le racisme est utile. Pour les affaires étrangères, le racisme sert des intérêts géostratégiques et militaires.
Des images hostiles et racistes créent l‘impression d‘un état de menace permanent et permet à la politique de guerre Allemande d‘obtenir l‘approbation de la population. Pour la politique interrieur, le racisme idéologique renforce le système et cache les racines de l‘injustice sociale. Des plaintes légitimes de la population ne se transforme ainsi pas en mouvements sociaux contre l‘organisation de la société de classes; mais dérivent vers la haine des boucs émissaires. La division entre le „nous“ et le „eux“ légitime l‘exploitation des migrants et provoque la surveillance et les contrôles racistes.

Le racisme nous affecte tous

Il est évident que le racisme devrait reposer au dépotoir de l‘histoire depuis longtemps. Mais il est en permanence reproduit : les discriminations s‘aggravent pour certains, les privilèges ne cessent d‘augmenter pour d‘autres. Les stéréotypes influences les décisions quotidiennes : si certaines personnes se voient refuser un appartement à cause d‘une consonnance non germanique de leur nom, cela permet à d‘autres de profiter de cette discrimination. De ce fait, le combat contre le racisme nous affecte tous et doit être mené à tous les niveaux.
Chacun-e- peut commencer par reconnaître et changer son langage raciste, ses stéréotypes et son comportement.

Hambourg – porte du monde?
Hambourg est présentée comme une ville cosmopolite (et une porte du monde). Olaf Scholz, le maire, dans son discours contre la marche des néo-Nazis du 2 juin 2012, a montré le degré de tolérance pratiqué dans la ville.
Mais son parti, le parti social démocrate a prolongé et étendu le centre de rétention de Horst, alors qu‘ils en critiquaient les conditions de détention lorsqu‘ils étaient dans l‘opposition. Il s‘agit d‘un camp fermé, prévu pour les demandeurs d‘asile arrivant dans l‘État de Mecklenburg-Vorpommern. Les personnes qui vivent là n‘ont presque aucun accès à des avocats, aux hopitaux ou à des centres d‘aide et de soutien. Le but est de les isoler de la société .
La ville de Hambourg montre aussi une dureté inhumaine dans sa façon de traiter les Roms qui ont déjà été persécutés pendant des centaines d‘années et ont été victimes du fascisme allemand. Même pendant l‘hivers les familles Roms sont expulsées vers la Serbie, la Macédoine, le Kosovo, où ils doivent faire face à des discriminations structurelles et des violences racistes. En 2011 et 2012 256 personnes (dont la plupart étaient Roms) ont été expulsées de Hambourg vers la Macédoine et la Serbie. Plus de 400 Roms ont été forcés d‘accepter un soit-disant „départ volontaire“. Même parmis les 13 familles Roms de Hambourg qui se sont battues pour leur logement en déposant une pétition à la mairie en 2011/2012, 12 ont été forcées de quitter Hambourg ou ont été expulsées.

Combattre le racisme – solidarité avec la grève des réfugiés

Il y a toujours des gens qui résistent contre le racisme normalisé et qui se battent pour une vie meilleure. Au sein du mouvement pour la défense des droits des réfugiés, des gens de différents pays sont venus protester contre les conditions inhumaines qui les affectent directement
Les réfugiés se battent pour la liberté et l‘égalité. Nous soutenons les demandes de ces mouvements !

- Arrêt des expultions
- Abolition des assignations à résidence
- Abolition de l‘obligation de vivre dans des camps, fermeture de tous les camps d‘isolation !
- Que tous les demandeurs d‘asyle soient considérés comme réfugiers politiques

Personne ne peut nous séparer ! Nous luttons ensemble pour une société soliraure, libre de toute forme de racisme ! Nous voulons vive dans un monde dans lequel les besoins humains sont plus importants que le profit et le pouvoir !